EN FR

Lancement de la campagne : Pour que nos choix ne soient plus dénigrés

Lancement de la campagne : Pour que nos choix ne soient plus dénigrés

Une lettre ouverte du Groupe MAMAN a été rédigée en réaction à un article publié dans le magazine Enfants Québec où Robert Sabbah, président de l’Association des gynécologues-obstétriciens du Québec, avait tenu des propos inacceptables.


Dans le numéro d’octobre d’Enfants Québec, on peut constater le mépris et les préjugés grotesques de Robert Sabbah, président de l’Association des gynécologues-obstétriciens du Québec. Sa position de pouvoir ne suffit pas à lui dicter une certaine réserve, en effet, il déclare rien de moins que : « Accoucher à la maison est criminel, négligent et dangereux ».

 

Télécharger l’article d’Enfants Québec et voir page 17.

 

Outrée par de tels propos, l’équipe du Groupe MAMAN a écrit une lettre ouverte aux médias pour dénoncer ces propos déplacés et une plainte au Collège des médecins pour avoir contrevenu au Code de déontologie du Collège des médecins qui stipule :

 

88.0.1. Le médecin qui s’adresse au public doit communiquer une information factuelle, exacte et vérifiable. Cette information ne doit contenir aucune déclaration de nature comparative ou superlative dépréciant ou dénigrant un service ou un bien dispensé par un autre médecin ou d’autres professionnels.

 

89. Le médecin exposant des opinions médicales par la voie de quelque média d’information doit émettre des opinions conformes aux données actuelles de la science médicale sur le sujet (…).

 

Télécharger la lettre ouverte du Groupe MAMAN


Vous avez vécu une situation inacceptable?

Vous avez vécu une situation où vous deviez défendre votre choix d’accoucher avec une sage-femme parce que ce dernier était dénigré ou questionné de façon abusive? Vous avez été témoin de propos diffamatoires envers la pratique sage-femme ou victime de tentative d’intimidation ou de désinformation concernant le choix d’accoucher hors milieu hospitalier?

Vous avez le pouvoir de faire changer les choses en dénonçant tout propos ou attitude inappropriée de la part d’un médecin ou d’un membre d’un autre ordre professionnel.

Aller au contenu principal