EN FR

Des nouvelles directives dans les salles de naissance, une victoire collective!

Des nouvelles directives dans les salles de naissance, une victoire collective!

Les directives du MSSS ont changé

  • Vous avez le droit d’être accompagné·e lors de votre accouchement de deux personnes significatives.
  • Toutes les actions doivent être prises pour éviter la fragmentation de la cellule familiale, ce qui inclut en cas de covid-positif pour les parents d’un nouveau-né.
  • Une éclosion dans le département ne devrait justifier qu’on vous refuse vos droits.
«Pour le secteur mère-enfant et la pédiatrie, la femme enceinte, son ou sa partenaire, de même que l’enfant, doivent être considérés comme une unité familiale. Toutes les actions doivent être prises lors du suivi de grossesse, pendant l’accouchement, en période postnatale ou lors d’une hospitalisation de l’enfant, pour éviter la fragmentation de cette cellule familiale. Une personne significative peut également être choisie par la famille pour l’accompagner, particulièrement pendant l’accouchement, en période postnatale ou lors d’une hospitalisation prolongée. Tout doit être mis en œuvre pour faciliter sa présence auprès de l’unité familiale.»

Pour consulter la directives complète : Publication MSSS


La grande mobilisation que nous avons mené dans les dernières semaines avec vous a fonctionné!

En rappel quelques actions que nous avons mené de janvier à mars 2022:
  • Dès la fin décembre, nous avons recueilli vos témoignages quant aux difficultés liées à la covid.
  • Au retour en janvier, nous nous sommes rassemblées avec nos partenaires du Collectif Accoucher en pandémie car la situation de la 5e vague dans les hôpitaux laissait les femmes et les personnes qui accouchent très seules. Nous avons décidé de demander une rencontre avec la direction mère-enfant du Ministère de la santé et des services sociaux. Cette rencontre a mené à communication formelle au Ministre Carmant pour demander des changements dans les directives appliquées à la section mère-enfant des hôpitaux. Nous étions en mode solutions: une demande de fonds d’urgence pour les accompagnements à la naissance et d’autres propositions ont aussi été envoyées au Ministère. Étant sans réponse, nous avons mené des actions conjointes.
  • Campagne de courriels aux ministres Dubé et Carmant et aux députés. Cette campagne a permis d’envoyer plus d’une centaine de courriels aux ministres et députés.

 

Si vos droits ne sont pas respectés, vous pouvez les faire valoir! Suivez nos suggestions ou écrivez-nous!

Aller au contenu principal