Volume 1 Numéro 1
Avril 1997

Le bulletin d'information des membres du


Retour à l'accueil du Groupe MAMAN
Retour à la page précédente
Retour au répertoire de la Bulle Flottante


SOMMAIRE

Des nouvelles du Groupe Maman
Réaction au projet de règlement du Collège des médecins
Dépôt de notre pétition
première du documentaire "Près de nous"
Séance d'information
Journée internationale de la femme
Campagne de levée de fond
Recueil de témoignages
À venir
En conclusion


Des nouvelles du Groupe Maman

L’action ne manque pas au Groupe MAMAN. Nous sommes maintenant affilié à Naissance-Renaissance et nos membres, exclusivement des individus, proviennent en grande majorité des régions du Québec où il y a des maisons de naissance. Suite à notre campagne de recrutement auprès des usagères des six maisons de naissance, nous avons reçu plusieurs inscriptions et nous continuons d’en recevoir tous les jours, nous serons bientôt 200! Nous vous rappelons que le Groupe MAMAN est ouvert à tous les individus qui désirent soutenir l’avènement des services sages-femmes légalisés au Québec dans le respect de l’autonomie des femmes et dans le respect du caractère foncièrement naturel de l’accouchement, alors parlez-en à vos amies (is), c’est pour eux que nous joignons notre bulletin d’inscription à ces pages.

retour au sommaire

Réaction au projet de règlement du Collège des médecins


Nous avons remis à l’Office des professions nos commentaires sur ce fameux projet. En résumé voici la teneur de nos propos :
“Il n’est absolument pas souhaitable que la profession sage-femme soit réglementée par le Collège des médecins. Ce que les femmes réclament depuis vingt ans et qu’elles trouvent avec une sage-femme, c’est une approche basée sur le respect de leurs besoins, une approche qui de toute évidence est incomprise par le Collège des médecins. (...)
Le Collège des médecins perpétue une attitude de fermeture en ne reconnaissant pas que l’accouchement appartient avant tout aux femmes. (...)
Nous considérons que les sages-femmes sont des professionnelles autonomes et que le regroupement Les sages-femmes du Québec est le mieux placé pour définir les règles de la pratique, en collaboration avec les différents intervenants du réseau et les usagères. (...) Le fait de ne considérer la pratique des sages-femmes qu’en milieu hospitalier va à l’encontre des droits et libertés des femmes qui devraient définitivement avoir le choix du lieu où elles désirent accoucher que ce soit à domicile, en maison de naissance ou à l’hôpital. (...)
Pour plusieurs, nous avons pu comparer l’approche médicale à celle des sages-femmes et nous avons constaté que le suivi de grossesse avec une sage-femme est beaucoup plus complet, plus personnalisé et que la place du père y est intgrée. D’autre part, nous avons constaté que l’accouchement pouvait se vivre en toute sécurité hors des murs de l’hôpital et que, surtout, l’accouchement pouvait se révéler une expérience grandissante où la femme est guidée vers la découverte de ses compétences plutôt que prise en charge par l’autorité d’une équipe médicale.”

retour au sommaire

Dépôt de notre pétition


Le ministre Jean Rochon a récemment déclaré son intention de légaliser la pratique des sages-femmes à l’issue des projets-pilotes.
C’est le 27 février 1997, lors de la conférence de presse de la coalition pour la pratique sage-femme, que le Groupe MAMAN a remis une deuxième tranche de sa pétition.
Le 3 mai dernier, le Groupe MAMAN présentait une première tranche de cette pétition avec 3000 signatures au ministre de la santé, monsieur Jean Rochon. Depuis, 3519 signataires se sont ajoutés, portant à plus de 6500 le nombre d’individus qui demandent au gouvernement du Québec de tout mettre en oeuvre pour permettre l’intégration des sages-femmes dans le système de santé québécois.
Lors de la conférence de presse. nous déclarions entre autre que : “Notre pétition souligne le fait que les sages-femmes sont des professionnelles de la santé et les spécialistes de la grossesse et de l’accouchement normal. Nous rappelons aussi que les bénéfices des services offerts par les sages-femmes sont déjà démontrés à travers le monde. Enfin nous insistons sur le droit des mères de choisir le lieu de naissance de leur enfant, que ce soit à domicile, en maison de naissance ou àl’hôpital.
Avec notre pétition, nous souhaitons que la question de l’accessibilité aux services des sages-femmes soit une préoccupation majeure. Trop de femmes sont actuellement privées de ces services et de tous les bénéfices physiques et psychologiques qui en découlent. Le phénomène fait boule de neige, simplement par le bouche oreille, la demande pour les services des sages-femmes ne cesse d’augmenter. Par notre pétition, nous demandons au gouvernement du Québec de prévoir dès maintenant la formation d’autres sages-femmes afin d’assurer l’avenir de la profession, la qualité des services offerts et leur accessibilité.
De son côté, le Groupe MAMAN poursuit ses démarches d’information et de sensibilisation en rêvant du jour où l’on pourra déclarer : Dire qu’avant, les femmes n’avaient pas le droit d’accoucher comme elles voulaient, où elles voulaient et avec qui elles voulaient!, un peu comme on dit aujourdhui : “Dire qu’avant, les femmes n’avaient pas le droit de vote!

retour au sommaire

PRES DE NOUS


La première du documentaire de Sophie Bissonnette "Près de nous", sur l’approche sage-femme au Québec, a eu lieu le 25 février à la Maison de la culture Côte-des-Neiges. Plusieurs d’entre vous avez peut-être croisé l’équipe de Sophie lors d’une visite à votre sage-femme puisque le tournage s’est fait à la Maison de naissance Côte-des-Neiges depuis son inauguration en 94 jusqu’en mars 96.
Le film nous fait donc vivre (ou revivre) le parcours de futurs parents, les rencontres avec leur sage-femme, leurs motions, questionnements et préoccupations. Il se fait fenêtre sur l’intensité de l’accouchement en nous permettant d’assister au processus de travail et de mise au monde. Il nous présente aussi la réalité quotidienne des sages-femmes dans leurs réunions d’quipe et leurs discussions animées.
Sophie Bissonnette a réalisé un film tout en douceur, un film vrai, où la simplicité de la grossesse et de l’accouchement côtoie la complexité des émotions qui l’accompagnent.
C’est un film intimiste sans être voyeur, touchant sans être sentimental, et il sait montrer la beauté de l’approche sage-femme sans être polémique.
Un film, donc, qui devrait être vu ! Malheureusement, sa diffusion à Télé-Québec, prévue pour mars 97, a été reportée à plus tard dans l'année. Comment le voir ? Il était en tournée à Pointe-Claire et Sherbrooke le 11 mars dernier. La tournée régionale se poursuivra au cours des prochains mois : Hull le 3 avril et Québec le 15 avril. Il est aussi possible de l’acheter à prix modique en version VHS (22,74$ taxes incluses).
Anie Lafrance

Note : Le distributeur du film permet au Groupe MAMAN de faire la vente de cassettes du film aux individus et aux organismes sans but lucratif pour le même prix. Pour les ventes que nous effectuerons, le distributeur nous accordera une ristourne. Donc nous vous invitons à communiquer avec nous pour vous procurer une copie de ce film extraordinaire et ainsi contribuer financièrement à l’organisation des activités du Groupe MAMAN (514-664-0441).

retour au sommaire

Séance d’information


Nous désirons faire connaître la pratique des sages-femmes à des individus qui deviendront par la suite des informateurs dans leur milieu et ainsi, stimuleront le recours aux services des sages-femmes. Le but premier n’est pas tellement de donner du travail aux sages-femmes que de permettre à de plus en plus de femmes de vivre une expérience positive en jouissant de sa pleine autonomie.
Le 13 mars dernier nous avons invités des infirmières et des intervenantes de groupes communautaires en périnatalité à une soirée d’information et de discussion.
La soirée a débuté avec la présentation du film "Près de nous" de Sophie Bissonnette, puis il y a eu discussion entre les invités et un panel d’usagères. La soirée a été très enrichissante et nous avons la ferme intention de répéter l’expérience.
À un moment du film, la sage-femme Isabelle Brabant évoque la douleur de l’accouchement et précise que l’accouchement est une séparation et qu’il n’y a pas de séparation sans douleur. Après la projection, une infirmière donnant des cours prénatals depuis plus de vingt ans nous a affirmer qu’en vingt ans, jamais elle n’avait considéré l’accouchement sous cet angle... juste pour ça, la soirée valait le coup!

retour au sommaire

Journée internationale de la femme


Comme l’anne dernière, nous avons profité de cette journée symbolique pour attirer l’attention de la population sur le dossier sage-femme. Manifestation d’enthousiasme avant tout, nous souhaitons par ce genre d’évènement, donner plus de visibilité à la cause tout en démystifiant la pratique sage-femme.
Notre prochain cheval de bataille est que les services des sages-femmes deviennent accessibles pour toutes les québécoises qui souhaitent y recourir. Il faut donc absolument informer et sensibiliser la population sur cette pratique. C’est notre priorité. Le message du 8 mars, c’est l’expression de notre souhait que l’expérience que nous avons vécue (pour la plupart) ne soit pas une chance réservée à quelques élues, mais que cela deviennent la norme. Notre démarche s’inscrit dans la longue lutte des femmes vers le respect de leurs droits, le droit de voter, le droit de travailler, le droit à l’quité salariale et le droit d’accoucher comme on veut, où on veut et avec qui on veut.
La journée a été un succès et la manifestation a joui d’une bonne couverture médiatique.
Merci à toutes celles (et ceux) qui ont participé à l’organisation de cette journée et qui en ont fait une réussite.

retour au sommaire

Campagne de levée de fond


Ce même 8 mars, nous avons lancé notre première véritable campagne de levée de fond. C’est Isabelle Lacasse, membre du Groupe et conseillère en jouets Jocus qui en a eu l’initiative et qui a travaillé très fort à l’organiser. Pour chaque 10$ vendu, 1$ sera versé au Groupe MAMAN. Isabelle, notre super conseillère, a monté une table de jouets pour nous tenter un peu... beaucoup et a fait tirer un bon d’achat de 25$. Marielle Dubois fut l’heureuse gagnante! Bravo Marielle! Pour ceux qui effectuaient leurs commandes rapidement, Isabelle faisait également tirer deux bons de réduction; Lysane Grégoire et Carole Duchêne ont donc pu économiser respectivement 15$ et 10$ sur leurs achats, les chanceuses!
Pour les autres qui n’étaient pas là et qui aimeraient participer à cette levée de fond, c’est possible de le faire. Vous pourriez inviter vos parents, amis ou voisins à une soirée Jocus et encore là, 10% des ventes sera versé au Groupe MAMAN. L’idée vous sourit? Vous n’avez qu’à contacter Isabelle (514-899-0759) qui fera de cette soirée un moment agréable en vous faisant connaître plus de 300 jouets éducatifs à des prix compétitifs.
Participez et faites une différence pour l’autonomie dans la maternité et l’accouchement naturel!

retour au sommaire

Recueil de témoignages


Notre projet de recueil de témoignages se concrétise, en effet, nous avons fait contact avec une maison d’édition qui semble intéressée par le projet. Nous avons bien reçu quelques textes, mais c’est encore insuffisant. Plusieurs personnes se sont dites intéressées à participer, peut-être êtes-vous présentement à l’écriture? Sinon, aiguisez vos crayons et ne tardez pas à nous faire parvenir vos manuscrits.
Un rappel sur l’objectif du recueil : partager avec d’autres femmes ce que nous avons vécu comme grossesse et accouchement, partager nos angoisses comme nos joies, nos déceptions comme nos heureuses découvertes, bref, transmettre nos émotions. Nous voulons que ce recueil pallie au manque de transmission d’expériences où la force des femmes est en vedette. Nous désirons aussi que ce recueil puisse s’offrir en cadeau à toute femme enceinte, où qui songe à le devenir, sans qu’elle soit nécessairement sensibilisée à la pratique des sages-femmes. Il s’agit donc d’un partage de témoignages d’accouchement avant tout; la promotion de la pratique sage-femme se fera tout naturellement par ricochet.
Bonne rédaction et au plaisir de vous lire.

retour au sommaire

À venir

Assemblée générale de fondation
Samedi, le 7 juin 9h30. Une communication à cet effet sera postée à tous nos membres 3 à 4 semaines à l’avance. Cette assemblée est très importante car c’est là que nous déterminerons ensemble nos priorités pour l’année qui vient et nous procéderons à nos premières élections officielles. Les différents projets seront présentés et ce serait une belle occasion pour les membres des comités de se rencontrer et de compléter leur équipe. L’endroit n’est pas encore déterminé, mais ce sera à Montréal. Nous prévoyons un repas communautaire pour le dîner. Pour celles qui viennent de l’extérieur et qui aimeraient arriver la veille, communiquez avec Cynthia Lise (514-278-8276) et nous tenterons de vous loger sans frais au domicile d’une membre de Montréal; si vous vous donnez la peine de vous déplacer, nous nous occuperons aussi de votre dîner !

Bazar
Samedi le 14 juin à midi, le Groupe MAMAN tiendra un bazar où l’on pourra se procurer vêtements et accessoires pour bébé et femme enceinte. Cette activité se fera simultanément avec le pique-nique annuel de la Maison de naissance Cte-des-Neiges au parc Kent, à quelques pas de la maison de naissance. D’ici là, si vous passez par la maison de naissance, vous pouvez y déposer tous les vêtements et accessoires pour maman et bébé dont vous n’avez plus besoin. Le 14 juin, une date retenir! Pour plus d’information concernant le bazar, contactez Nathalie Julien du comité d’autofinancement (514-598-5495).

Semaine mondiale de l’allaitement maternel
Au début d’août, nous ne laisserons pas passer la semaine mondiale de l’allaitement maternel sous silence. Si vous avez des idées pour une activité spéciale, communiquez avec nous. Les détails dans la prochaine BULLE...
Pour les membres éloignées de la région de Montréal, nous vous invitons à faire de même dans votre région. L’année dernière, nous avions fait un pique-nique et convoqué les médias, ce qui avait très bien fonctionné. Communiquez avec nous pour nous faire part des activités des membres de votre région et nous répandrons ces nouvelles dans la prochaine Bulle.

retour au sommaire

En conclusion


Les membres du conseil d’administration du Groupe MAMAN se réunissent aux 4 à 5 semaines, si vous désirez participer à une réunion vous êtes toujours les bienvenues. Noubliez pas que les pères et les enfants sont toujours les bienvenus aux rencontres du Groupe MAMAN. Nous invitons les membres éloignées de la région de Montréal à former un comité du Groupe MAMAN dans leur région.
Nous pourrions, dans la prochaine Bulle, publier la liste des membres en mentionnant la municipalité, le numéro de téléphone ainsi que le désir ou non de s’impliquer. Ceci faciliterait certainement la formation de comités en régions et le contact entre les membres. Si vous ne désirez pas que vos coordonnées soient diffusées aux autres membres, veuillez simplement nous en aviser d’ici la fin mai.
Pour toute question ou suggestion ou pour connaître le moment et le lieu de notre prochaine réunion, n’hésitez pas à communiquer avec nous.
Lysane Grégoire, présidente (514) 664-0441
Si vous désirez communiquer avec les membres du Groupe MAMAN par le biais de ce papier, vous êtes non seulement les bienvenues (us), mais ce serait plus que souhaitable. Faites-nous part de vos idées, opinions, suggestions, commentaires de toutes sortes. Mieux nous nous connaîtrons, plus les responsables du Groupe seront en mesure de bien vous représenter.


retour au répertoire de la Bulle Flottante

© 1997 Groupe MAMAN - Tous droits réservés